dimanche 20 mars 2016

Diabète type 2 - causes, facteurs de risques, symptômes et prévention

Diabete type 2

Le diabète est une maladie chronique qui affecte le corps qui ne réagit pas convenablement au glucose (sucre) dans le sang. Il existe différents types de diabète soit le pré-diabète, le diabète de type 1, le diabète de type 2, le diabète de grossesse et d’autres types plus rares.

La plupart des personnes atteintes de diabète de type 2. Il y a environ 27 millions de personnes atteintes aux États-Unis de ce type de diabète.




Quelles sont les causes du diabète de type 2?


Votre pancréas fabrique une hormone appelée insuline. Celle-ci permet à vos cellules de transformer le glucose de la nourriture que vous mangez en énergie. Les personnes atteintes de diabète de type 2, subissent des troubles dans leurs métabolismes, du fait que leurs pancréas ne produit pas assez d’insuline, ce qui fait que leur taux de sucre n’est pas bien réparti ni contrôlé dans le sang. Les médecins appellent ça une résistance à l'insuline.

Habituellement, une combinaison de choses provoque le diabète de type 2, y compris les gènes : Les scientifiques ont prouvé que le diabète peut être d’ordre génétique et qu’il y a des personnes prédisposés à ce risque.

Obésité :


Etre en surpoids ou obèses peut causer le diabète, en particulier si vous portez vos kilos supplémentaires au niveau de l’abdomen. Maintenant, le diabète de type 2 affecte beaucoup plus les enfants et les adolescents, puis en dernière position les adultes, principalement en raison de l'obésité.

Syndrome métabolique :


Les personnes atteintes de diabète ont souvent des conditions favorables pour cette maladie dont : une glycémie élevée, la graisse supplémentaire autour de la taille, l'hypertension artérielle, le cholestérol et les triglycérides.

Excès de glucose sortant du foie :


Lorsque votre glycémie est faible, votre foie produit et envoie le glucose. Une fois que vous mangez, votre glycémie monte et, habituellement, le foie va ralentir et stocker son glucose pour plus tard. 

Mais les foies de certaines personnes ne le font pas. Ce qui va créer un déséquilibre, et donc un diabète.


Mauvaise communication entre les cellules :


Parfois, les cellules envoient des signaux erronés ou ne reçoivent pas les messages correctement, ce qui crée un désordre de l’insuline et du glucose, ce désordre peut conduire au diabète.

Cellules bêta brisées :


Si les cellules qui fabriquent l'insuline envoient la mauvaise quantité d'insuline au mauvais moment, votre glycémie monte d’un cran. Une glycémie élevée peut endommager ces cellules, et aboutir au diabète.

Facteurs de risques du diabète de type 2 


Alors que certains sujets sont plus susceptibles à contracter la maladie que d’autres, Une hygiène de vie s’impose pour minimiser les risques.

Facteurs de risques :


Age: à partir de 45 ans on devrait surveiller sa glycémie.

Famille: le facteur héréditaire y est, si on a un parent, une sœur, un frère atteint de diabète on devrait faire attention.

Origine ethnique: Afro-américain, de l'Alaska Native, amérindienne, asiatique-américain, Hispanique ou Latino, ou des îles du Pacifique-Amérique.

Certains antécédents médicaux liés à votre santé. Votre médecin peut être en mesure de vous aider.
Les maladies cardio-vasculaires (cœur et vaisseaux sanguins).

Une pression artérielle élevée, même si elle est traitée et sous contrôle.

Le cholestérol même si c’est le (bon).

Taux élevé de triglycérides.

Etre en surpoids ou obèses.

Avoir un bébé qui pèserait plus de 9 livres.

Avoir le diabète gestationnel pendant que vous étiez enceinte.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

Rarement : un problème de  peau avec des éruptions cutanées sombres autour de votre cou ou les aisselles.

Dépression.

D'autres facteurs de risque et qui ont un lien direct vos habitudes quotidiennes et style de vie.

La sédentarité ou le manque d’exercice.

Le tabac ou la cigarette.

Le Stress.

Le manque de sommeil dû à l’anxiété.

Prévention du diabète de type 2


Une fois qu’on a pris conscience des facteurs de risques on devrait prendre des précautions à l’avenir en commençant par :

Perdre du poids : perdre 7% à 10% de votre poids peut réduire votre risque de diabète de type 2 de la moitié.

Être actif : les muscles mobiles utilisent l'insuline. Trente minutes de marche rapide par jour permettra de réduire votre risque au diabète de type 2 de presque un tiers.

Bien Manger : Évitez les glucides hautement transformés, les boissons sucrées et les gras,  Limitez les viandes rouges et transformées. Optez surtout pour les viandes blanches et le poisson.

Arrêter de fumer tout en évitant de prendre du poids, suivez les conseils de votre médecin.

Les Symptômes du diabète de type 2 


Les symptômes du diabète de type 2 peuvent être si doux que vous ne les remarquez pas. En fait, environ 8 millions de personnes qui ont le diabète de type 2 ne le savent pas.

Une grande soif.

L’envie incessante d’uriner.

Vision trouble.

L’irritation.

Picotements ou engourdissement dans les mains ou les pieds.

Grande fatigue.

Les plaies qui ne guérissent pas.

Des infections à répétition.

Comment obtenir un diagnostic ?


Habituellement, le médecin va vous tester votre sang durant deux jours différents pour avoir un diagnostic juste. Mais si votre glycémie est très élevée ou si vous avez un grand nombre de symptômes, un test plus approfondi vous sera recommandé.

HbA1C: c’est la moyenne de votre glycémie au cours des 2 ou 3 derniers mois.

Glycémie à jeun: C’est une mesure de votre taux de sucre sanguin dans un estomac vide. Il vous sera conseillé de ne rien manger ni de boire quoi que ce soit, sauf l'eau pendant 8 heures avant le test.

Test de tolérance au glucose oral (OGTT): Ce test vérifie votre glycémie avant et 2 heures après avoir consommer une boisson sucrée pour voir comment votre corps gère le sucre.

Les effets du diabète du type 2 à long terme 


Au fil du temps, une glycémie élevée peut endommager et causer des problèmes à votre cœur et vos vaisseaux sanguins, vos reins, vos yeux.

Les nerfs, qui peuvent conduire à des problèmes d’engourdissement des pieds surtout, mais aussi des désagréments dans la vie sexuelle.et une mauvaise cicatrisation des plaies.

La meilleure façon d'éviter ces complications est de bien gérer votre diabète.

Prenez vos médicaments ou votre insuline en respectant les horaires.

Vérifiez votre glycémie.

Mangez bien, et ne sautez pas les repas.

Consultez votre médecin régulièrement pour vérifier les signes précoces du diabète.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire