lundi 20 juillet 2015

promenade dans la nature : une thérapie naturel pour une bonne santé

promenade dans la nature

Au cours des derniers mois, des études parlent de plus en plus sur les avantages physiques et mentaux de passer du temps à l'extérieur. Cela inclut les recherches récentes qui ont montré que les courtes pauses passées dans la nature ont un effet rajeunissant sur ​​le cerveau - augmentant les niveaux d'attention - et aussi que les enfants qui fréquentent les écoles mettant en vedette plus de verdure réussissent mieux que les autres.




Une autre découverte a vu le jour récemment, mais cette fois-ci c’est dans les neurosciences cognitives, c’est-à-dire que non seulement les avantage d’une promenade dans la nature ont été observés, mais aussi que leurs signatures neuronales apparentes ont pu être observées durant des IRM.


Une autre étude a été publié ce mois-ci par l’académie des sciences aux États-Unis, cette expérience a été faite sur 38 personnes qui vivaient dans les zones urbaines, et qui n’avaient «aucun antécédent de trouble mental». Cet échantillon de personne a été divisé en deux groupes – et on leur a demandé de faire une promenade.


Le 1er groupe marchait pendant 90 minutes à travers une zone naturelle à proximité du campus de Stanford. Le 2eme groupe marchait le long d'une route très fréquentée du centre-ville de Palo Alto, en Californie. Avant et également après la marche, les participants ont répondu à un questionnaire destiné à mesurer leur tendance à la «rumination» lié à un risque accru de dépression.


Les cerveaux ont étaient scannés avant et après la marche et les chercheurs ont examiné plus spécifiquement une région du cerveau appelée le cortex préfrontal.


Le résultat a été que les individus qui ont pris les 90-minutes de promenade dans la nature ont montré une diminution de la rumination, leur activité cérébrale a également montré un changement et aussi une diminution de l'activité dans le cortex préfrontal.


"Cela donne des résultats robustes pour nous et qui prouvent que l'expérience de la nature, même de courte durée, peut diminuer les pensées associées à l'apparition, dans certains cas, des maladies mentales comme la dépression», dit Gregory Bratman, le principal auteur de l’étude.


En d'autres termes, la nouvelle recherche fournit un nouveau type de preuve qui est non seulement compatible avec -mais aussi renforce- la masse croissante de la recherche sur les avantages d’une promenade en pleine nature.


Certes, les recherches sur le cerveau peuvent se controverser, nous ne pouvons pas dire qu’une promenade dans la nature est une prévention sûre contre la dépression. Donc, comme pour toutes les recherches, ce travail devrait être étendu et vérifié par des études plus approfondies.


Mais vivre dans une zone ‘urbaine’ est associé à de nombreux types de facteurs de stress, que ce soit le bruit, l'augmentation des interactions sociales, le trafic", a déclaré Bratman, qui à son tour augmente la rumination et l'anxiété - mais il admet que ce sujet doit être étudié plus profondément.


Pourtant, il est logique. Il suffit de penser à se réveiller au son d'un camion à ordures le matin devant votre fenêtre - et comment l'accumulation de choses comme celle-ci peut conduire à des répercussions négatives sur nos psychés. Pendant ce temps, les auteurs supposent que la nature permet les «distractions positives» qui bloquent ces processus mentaux négatifs, et la nature donne une opportunité alternative pour une bonne concentration.



Voilà un bref aperçu sur les bienfaits d’une promenade dans la nature, l’idée à retenir est assez simple ; Passer du temps à l'extérieur, dans la nature, est bon pour vous. La nouvelle étude ajoute à un nombre croissant d’études mais d’une manière différente des preuves sur les avantages d’une telle promenade.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire